Je vais vous faire une confidence de malade: j’aime manger! Pour moi, la nourriture est synonyme de plaisir, de découvertes, de convivialité. J’ai donc naturellement envie de partager ça avec mes garçons. Cela passe bien sûr par les plats faits maison (là, j’avoue que mon mari me dépasse allègrement grâce à ses bons petits plats tous plus délicieux les uns que les autres). Et il y a aussi les sorties au restaurant pour découvrir encore plus de saveurs… Enfin ça, c’est en théorie car en pratique il y a quelques obstacles non négligeables…

Les frites

Si vous n’avez pas encore d’enfants, il faut que vous sachiez une chose: un restaurant sans frites n’est pas un restaurant à leurs yeux. Pas la peine d’argumenter que la bonne purée faite maison contient les mêmes satanées patates que dans les frites surgelées, rien ne fera changer d’avis vos enfants. Aller au restaurant = manger des frites.

Naïfs que nous sommes parfois, nous n’imaginons pas tout ce à quoi peuvent servir ces petits rectangles frits. Car oui messieurs, dames, des frites dans des mains d’enfants se transforment en:

  • sabres lasers dignes des plus grands effets spéciaux de Star Wars
  • dents de vampires avec sang/ketchup pour faire plus vrai que vrai
  • jeu de courte paille; kikalaplulongue (on voit déjà une certaine tendance se dessiner chez les messieurs, je dis ça je dis rien)
  • excuse pour se disputer encore un peu plus: ‘il en a eu plus que moi’, ‘non, c’est lui et puis de toute façon c’est toujours lui qui en a plus…’

La conclusion est donc la suivante: FRITE = ADM (arme de destruction massive)

resto avec enfants, restaurant avec enfants, aller au resto avec ses enfants, aller au restaurant avec ses enfants

Banquette ou chaise?

Dans les restaurants familiaux, il y a souvent des banquettes. Ça doit faire plus convivial, plus ‘super moment passé en famille’… Excusez-moi messieurs les concepteurs de restaurants (ça ne peut être que des hommes 🙂 )? Vous avez déjà vu des enfants assis sur une banquette en cuir (ou simili cuir, c’est pareil)? Au bout de 10 minutes, la même banquette devient un formidable toboggan. 30 minutes plus tard, le cuir est tellement gras que Candeloro pourrait faire du patin dessus… sans patins. Tout au long du repas, il faut interdire aux enfants de monter debout et les séparer car autant de proximité dans une fratrie, c’est jamais bon. Et clou du spectacle, à la fin, la banquette devient un lit à leurs yeux avec pieds qui dépassent sur le voisin si on a un peu de chance. Alors nous c’est décidé, c’est chaise à chaque fois pour eux et la banquette, elle est à nous!

Restaurants ‘kids friendly’

En France, comparé à d’autres pays (je pense notamment aux Etats-Unis ou à l’Espagne), la plupart des restos ne sont pas prévus pour les enfants. Souvent, quand on veut satisfaire nos chères têtes blondes, on finit dans une zone commerciale où tous les restos se ressemblent et où on ne s’attend pas à manger de la haute gastronomie. Mais eux au moins ont le mérite de proposer des menus enfants.

Parlons-en justement: messieurs les restaurateurs (et mesdames, je vais pas être sexiste), si vous pouviez arrêter de proposer des nuggets surgelés composés de 10% de poulet d’origine douteuse et de 90% d’additifs d’origine plus que douteuse (marche aussi avec le sempiternel steak haché ou poisson pané), ça serait chouette. Non parce que quand on va dans un resto italien par exemple, on n’a pas envie que nos enfants mangent encore moins bien que dans un fast food vous voyez?

Dans ces restaurants, il y a souvent des jeux mis à disposition des enfants. Oui, voyez-vous, les enfants d’aujourd’hui ne peuvent pas rester à table plus de 5 minutes et doivent être divertis non-stop sous peine de devoir trop réfléchir au sens de la vie. J’aime pas les jeux. D’abord, toutes ces petites mains sales qui tripotent les mêmes jeux n’augurent rien de bon (gastro, on se voit bientôt!). Ensuite, ça fait beaucoup trop de bruit (le ‘ça’ dans ma phrase peut être remplacé par le mot ‘enfant’ ou ‘jeu’ selon votre tolérance). Enfin, aujourd’hui, les jeux proposés sont souvent sous forme électronique avec des tablettes par exemple. Sérieusement? Vous ne pensez pas qu’ils en bouffent assez des écrans non? Au resto, ils pourraient peut-être ‘bouffer’ tout court non?

Les autres

Les autres ne regroupent pas seulement les gens sans enfants. Non, je parle de tout le monde, tous les autres clients du restaurant qui ont eu le malheur de venir y manger au même moment que vous. Pas de chance.

La pression sociale sur les parents culmine dans ce lieu. Si vos enfants ont le malheur de trop faire de bruit à table, on vous regarde de travers. S’ils finissent le repas avec plus de nourriture sur leurs vêtements que dans l’estomac, on vous regarde de travers. S’ils jettent de la nourriture sur la dame d’à côté et son joli chemisier en soie blanche, on vous… Oui ok, là, c’est mérité… Bref, vous avez compris! Quoi que vous fassiez, vous avez tort. Oui, même si vous disputez vos enfants pour qu’ils se tiennent correctement. Tyrans!

Voilà un petit tour de ce à quoi il faut s’attendre quand on va au restaurant avec ses enfants. Ah oui, une dernière chose! Si vous pouviez arrêter de donner des ballons, ça serait super sympa. J’en ai marre de me prendre systématiquement des ballons dans la tête quand je suis en train de conduire. A bon entendeur…

4 Comments

  1. OOOOOh moi qui adore aller au resto en famille, je suis surprise par ton article …un brin pessimiste !!!
    demain mercredi c’est sushi avec mon petio de 5ans en tete à tete pour la 1ere fois : vais-je gérer?? tadam suspense !!! (en tous cas ton article trottera dans un coin de ma tête !)

    Marie

  2. Tout à fait d’accord avec toi pour les menus enfants ! Même nos enfants n’en veulent pas. Je te conseille la Bavière comme prochaine destination. Ici, c’est Knödel sauce chasseur, Wiener Schnitzel avec ses petites pommes de terre, Spätzle, etc. Un délice ! Ailleurs, on a pris l’habitude de prendre un ou deux plats pour les trois enfants et de demander une assiette supplémentaire afin qu’ils mangent quelque chose de vraiment bon.
    Pour les jeux, en Allemagne, il n’y en a pas dans la salle. Par contre, la serveuse apporte presque toujours des feuilles à colorier et les crayons de couleur. Pas de ballons offerts ! 😉

    • Alors là, ça a l’air top effectivement! Il faut vraiment qu’on vienne visiter cette si belle région!

    • C’est pas très bavarois, les Spätzle…

      (C’est que j’ai habité dans le Ländle, on me la fait pas, à moi)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.