Le mois de juin est passé… Finies les kermesses et autres fêtes de l’école! Oui bien sûr on aime voir nos chères têtes blondes se produire sur scène déguisées en fleurs ou en lapins. On adore les regarder jouer à la pêche aux canards en train d’essayer de mettre ce fichu crochet dans la toute petite boucle. On ne dit rien quand, lorsqu’au bout de 20 minutes, on essaie de les aider et qu’ils crient “arrête maman, je veux le faire tout seul, sinon c’est de la triche” alors qu’on a qu’une seule envie: aller boire un mojito bien frais mais que bien sûr il n’y a que de l’Oasis à la buvette. Bref, on adore!

kermesses, comment survivre à kermesse

Bon allez en vrai, c’est quand même du sport. Je vous livre ici ma propre expérience.


Je vous vois venir: vous vous dites ‘non, là, elle exagère. Une kermesse ne demande pas d’efforts. On y va, on s’assoit et on regarde nos chers anges danser ou chanter. On fait semblant de ne pas avoir mal aux oreilles et on rentre chez soi.’ Que nenni mes amis! Dans mon village, ce n’est pas si simple. Tout se mérite.

Tout d’abord, on a reçu 3 papiers par école (primaire et maternelle) plus quelques emails des parents d’élèves histoire de compliquer encore un peu les choses. J’ai eu la joie de découvrir que les 2 fêtes de l’école se déroulaient la même semaine. Là je me suis dit qu’ils cherchaient à nous achever.

Pour chaque fête on nous demandait de préparer des gâteaux (2 gâteaux en une semaine ou comment se préparer pour le Meilleur Pâtissier). En plus on nous suppliait de nous inscrire pour tenir un stand de jeux. Ok, ‘supplier’ est peut être un peu fort mais quand il est écrit que s’il n’y a pas assez d’inscrits, (attention le reste est à lire à la manière d’un mélodrame) les pauvres parents volontaires allaient y passer tout leur après-midi, souffrant dans la chaleur accablante… Eh bien, on culpabilise quand, comme moi, on coche la case NON.

J’avais bien noté les 2 dates dans mon agenda. Enfin pardon, je rectifie: j’ai cru que j’avais bien noté les 2 dates mais en fait j’en avais oublié une. Sûrement un acte manqué, il faudrait demander à Sigmund. Le jour de la kermesse de la maternelle, si la nounou de mon fils ne m’en avait pas parlé, je l’aurais complètement zappée. Merci nounou de mon fils. Si, si, vraiment, j’insiste.

Toutes les mamans parfaites avaient bien sûr apporté des gâteaux ou autres brochettes de bonbons absolument parfaits comme elles. Je suis arrivée les mains vides alors j’ai fait mon regard de chien battu en montrant bien à quel point j’étais épuisée. J’ai payé l’entrée pour mes 2 garçons. Ah oui, j’avais oublié de vous dire qu’en plus, il fallait payer pour avoir le droit de participer. Ce ticket donnait le droit à un cadeau extraordinaire. Mais j’y reviendrai plus tard. Teaser.

Bien sûr, dès que nous sommes arrivés dans la cour de l’école, en voyant le stand de gâteaux parfaits, les garçons ont tout de suite eu la plus grosse faim de toute leur vie. Allez, encore un petit billet.

Enfin, nous avons pu commencer les jeux. A chaque stand, il y avait une petite activité durant laquelle on devait découvrir une lettre et à la fin des 6 activités, les 6 lettres remises dans l’ordre allaient nous donner un mot magique. Je me suis dit qu’avec un peu de chance, ce mot ferait peut être arriver un tapis volant pour m’emmener loin d’ici.

Bien sûr, Junior a voulu faire les activités avant son frère. Donc il a découvert toutes les lettres avant lui. Drame national. Mais que fait la police! Numérobis n’était pas content du tout.

Après des activités endiablées, des échanges de lettres avec les parents (quoi, ce n’est pas de la triche, c’est de l’entraide), 2 parts de gâteaux chacun (dont 1 part et demi à la poubelle), un mal de tête carabiné pour moi car soleil + cris des enfants + déshydratation = vite un cachet, nous avions enfin fini. Ouf!

Les garçons sont vite allés récupérer leur fameux cadeau: un jouet fabriqué en Chine qui allait soit finir cassé, soit délaissé dans un coin au bout de 5 minutes ou les 2 à la fois.

Allez, je dois bien vous l’avouer: lorsque j’ai vu briller leurs petits yeux, si fiers d’avoir gagné le plus beau jouet de tout l’univers du monde entier, j’ai presque oublié que je l’avais payé. Presque!

4 Comments

  1. Pingback: Je ne comprends pas la charge mentale...sauf l'été! - Maman 4.0

  2. Je compatis ! Moi ce sont les jouets en plastique qui m’écoeurent plus que tout, particulièrement
    quand les grands-parents sont là et qu’ils n’écoutent absolument pas mon énième interdiction de refaire une pêche à la ligne pour gagner une règle en plastique avec une tête de mort dessus… Je viens d’ailleurs d’écrire un article là-dessus !

    • Merci pour ton commentaire. Oui tu as raison, les petites “merdouilles” en plastique pourraient être remplacées. La prise de conscience viendra j’espère! Je vais vite aller lire ton article! A bientôt

  3. Non mais en fait tu étais là à m’observer à la kermesse de mes filles on dirait 😂

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.