Au début, je voulais appeler cet article:

Pourquoi jouer avec des enfants c’est caca boudin

et puis je me suis dit “Nanou, reste digne ma chérrrrrrrrie” (oui, je me parle à moi même comme si j’étais Cristina, c’est mon côté mégalo).

Bref, si vous ne savez pas que jouer avec des enfants c’est nul c’est que vous n’avez pas encore d’enfants (vous devez avoir le teint frais et reposé, je vous envie) et qu’en plus vous avez toujours réussi à esquiver un enfant s’approchant de vous, avec un air comme ça:

jouer avec des enfants ça craint, jouer avec des enfants c'est nul

vous disant “s’il te plait, tu veux jouer avec moi?”. A chaque fois,  vous prétextez un coup de fil hyper urgent et filez directement dans les toilettes pour vous enfermer à double tour. C’est la seule solution dans ces cas là, vous avez raison.

Mais quand on a des enfants, on est obligés de jouer avec eux un minimum. C’est écrit dans le code déontologique du “Bon parent”:

article 232, alinéa B: jouer avec ton enfant tu devras

Alors, pourquoi ça craint me direz-vous? Voici les raisons

1/ Ils nous refilent toujours les jouets les plus pourris

A chaque fois que je joue avec eux, je suis sûre de finir avec le personnage Lego qui n’a plus de tête, le super héros qui n’ a pas d’armes, ou encore la voiture sans roues. Et si par malheur, je profite d’une minute d’inattention de leur part pour prendre un jouet à peu près potable, alors je déclenche la 3ème guerre mondiale et je me retrouve dépouillée manu militari en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ” mojito”.

2/ Ils réinventent les règles

Tout le temps, constamment… Et pas seulement entre 2 sessions de jeux, noooooooon! Pendant le jeu, c’est plus marrant!

3/ Ils inventent des jeux où la dignité n’a pas sa place

Il parait qu’il faut nourrir l’imagination et la créativité des enfants. Je suis d’accord. Les miens sont très créatifs, surtout en ce qui concerne les jeux. Le dernier en date? Le taureau qui pue! 2 personnes doivent essayer d’arrêter un taureau. Si ce dernier est touché, il pète sur vous et vous vous transformez en statue. Amis de la poésie, bonsoir! PS: bien sûr, la taureau est très réaliste si vous voyez ce que je veux dire, c’est plus rigolo…

4/ Ils disent tout le temps “on disait que …”

Ils imposent toujours ce que l’on doit dire. C’est agaçant à la fin. Mon esprit créatif est brimé. Inadmissible!

5/ Ils y arrivent mieux que nous

Parfois mes garçons (7 et 4 ans, je le répète) arrivent à faire des choses mieux que moi comme les constructions Lego ou bien des jeux de stratégie…Oui mais aussi, c’est facile quand on n’a que soi à penser, non? Hé ho? Je suis toute seule? Bon, OK, j’ai honte…

6/ Crise de larmes s’ils perdent

Le dilemme de tout parent: faut-il apprendre à ses enfants à perdre? Je suis sûre que si on lit des recommandations de psys ou autres (je ne lis rien, il manquerait plus que je devienne une mère parfaite!), ils nous disent qu’apprendre à perdre est très important pour la construction de l’enfant. Eh bien venez chez moi vers 18h30, quand tout le monde est bien fatigué et que Numérobis vient de perdre au Dobble! Vous m’aiderez à ramasser les cartes qui ont volé dans toute la maison et vous me donnerez un coup de main pour empêcher Numérobis de vouloir déchirer avec les dents celles qui restent !

7/ Je ne fais jamais ce qu’il faut

Je suis une femme bourrée de qualités (ma chérrriiiiiiiie, tu es magnifaique! Oh arrête Cristina, je sais, je sais) mais je ne sais pas jouer comme un enfant de 7 ans. Mettez moi des Legos dans les mains ou une voiture, je ressemble à une poule devant une casserole: à quoi ça sert? Faut que je fasse quoi au juste? Per – due!

8/ C’est toujours au mauvais moment

Le matin au réveil: je suis fatiguée, j’ai la tête dans le …………… bol (hey, what did you expect?). Pas fraîche, on oublie. Le soir en rentrant du travail: je n’ai qu’une envie, c’est de m’avachir sur le canapé pour regarder Chasseurs d’Appart et de siroter un petit verre de vin (si vous me jugez c’est que vous n’avez pas d’enfant…). Bref, on la case où la partie de cache-cache endiablée pour laquelle il n’existe que 3 cachettes potables dans la maison (on n’habite pas Versailles) et où de toute façon, les garçons disent “je suis là” au bout de 5 secondes. Franchement, ça sert à quoi?

9/ On entre dans un autre espace spatio-temporel

Synonyme de : ‘on s’ennuie ferme’! Quand je joue avec mes enfants,  les minutes se transforment en heures… Une heure de jeu = 10 heures d’une autre occupation. Résultat: je regarde ma montre toutes les 5 minutes en pensant qu’elle est cassée. Mais non!

10/ De toute façon il parait qu’il faut apprendre à nos enfants l’ennui.

Bon, ça correspond pas vraiment au titre de l’article mais je ne savais plus quoi dire et il fallait que je termine par une notion déculpabilisante.  Et en plus, il faut que je tue le temps car les garçons sont en position pour jouer au taureau qui pue et apparemment le taureau à manger du chou à la cantine ce midi….

HELP!!!!!

 

8 Comments

  1. Hahaha j’adore ton article!!! Non mais c’est vrai quoi c’est tellement nul de jouer avec ses enfants… bon faut j’y aille j’en ai 4 dans les starting blocks pour faire une partie de batawaf ou de legos..

  2. On est assez raccord sur notre thème d’article aujourd’hui! par contre notre traitement est très différent… je me suis permis de te citer dans mon article du coup!

  3. Oh mon dieu, ce fou rire que j’ai eu en te lisant ! Ca fait un bien fou de lire ton article, il donne la pêche et la banane (salade de fruit, jolie jolie) ! Les jouets qu’ils nous refilent sont plein de bave en plus, j’ai l’impression que je vais tomber malade à chaque fois ! Au secours ! ^^ Je ne suis pas encore maman et j’ai déjà peur de ça !

    Line

    • Merci beaucoup! Je suis ravie de t’avoir fait rire en ce jour un peu triste…. J’avais pensé parler des germes et bactéries! Tu as raison, les jouets sont des nids à microbes!! A bientôt!

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.