Lorsque j’ai commencé à bloguer, j’avais un compte Facebook sur lequel je me rendais à peu près une fois par mois quand je n’avais vraiment rien d’autre à faire. Je connaissais vaguement Instagram mais j’en avais peur (peur de tomber seulement sur des photos de femmes parfaites au corps parfait avec des enfants parfaits) et j’utilisais Pinterest pour chercher des idées de recettes. Donc rien à voir avec mon blog sur la maternité!

Aujourd’hui, j’ai une communauté d’abonnés fidèles avec qui je communique quotidiennement alors pour moi c’est pari réussi! Maintenant si vous cherchez un article pour savoir comment atteindre 10 000 followers sur Instagram en 2 semaines et comment gagner de l’argent en montrant votre décolleté sur Facebook, vous ne trouverez pas ça ici! J’ai juste envie de partager avec vous mon humble expérience et convaincre celles et ceux qui hésitent encore à se lancer.

Faut-il dépenser de l’argent pour bloguer?

 

Oui et non ou plutôt non et oui. Je m’explique. Au début, pour vous lancer, vous pouvez tout à fait obtenir un blog sympa, facile à utiliser gratuitement. Beaucoup de plateformes existent. Moi j’ai commencé avec Wix (j’y reviendrai dans un instant) mais vous avez aussi Blogger et WordPress pour ne citer que les plus connus. Pour avoir de plus amples informations, vous pouvez lire cet excellent article de No Tuxedo, ‘Quelle plateforme choisir pour un blog gratuit?‘ Cela suffit pour démarrer et voir si bloguer vous plait ou non. Pour ma part, après 3 mois, j’avais envie de faire progresser mon bébé – euh pardon mon blog et là, j’ avais atteint les limites d’une plateforme gratuite. Par exemple, si je voulais envoyer une jolie newsletter, je n’avais droit qu’à 3 newsletters gratuites chez Wix. Le système de mailing list n’est pas très pratique et le design est assez limité (vous pouvez aller voir mon ancien blog ici )ce qui créait des frustrations (oui, oui!) chez mes lecteurs qui ne trouvaient pas toujours comment me laisser un message par exemple. Voilà pourquoi j’ai décidé de passer sur une plateforme payante. Comme le dit No Tuxedo:

Si vous envisagez votre blog sur le long terme, avec des ambitions professionnelles ou semi-professionnelles, mieux vaut à mon sens délaisser les plateformes gratuites et installer WordPress.org chez un hébergeur, ce qui coûte entre 40 et 50€ par an.

C’est un coût mais maintenant je suis prête à investir car bloguer est devenu une drogue dure! Ça m’aide à moins manger de chocolat, la classe non?

Si je vous disais que je n’ai pas du tout dépensé d’argent jusqu’à présent, je mentirais et je trahirais le titre de cet article! Je me suis offert 2 ‘pubs’ Facebook. Je reviendrai plus en détails sur les réseaux sociaux mais sachez que vous pouvez booster vos publications sur Facebook et/ou sur Instagram (c’est le même groupe maintenant, c’est pratique!). Vous définissez plusieurs paramètres:

quelle somme vous voulez mettre par jour: attention! La somme totale est donnée à titre indicatif. En fait vous paierez selon le nombre de clics réels. Donc il peut y avoir une différence entre ce qui est annoncé et la somme due au final si votre publication a plus de succès que prévu. Mais vous pouvez bien sûr suivre l’évolution au quotidien et arrêter dès que vous le souhaitez.

la cible de lecteurs potentiels: par âge, sexe, localisation géographique et centres d’intérêt. Je vous conseille de laisser tomber ce dernier point car les gens ont le droit d’être intéressés par plusieurs choses et vous risquez de passer à côté de lecteurs potentiels. Est-ce que ça vaut le coup? Selon moi oui! J’ai dépensé environ 10 euros pour la 1ère et eu environ 100 lecteurs supplémentaires. Mais je vous conseillerais surtout de booster votre compte Facebook plutôt qu’une publication. C’est ce que j’ai fait la 2ème fois et cela m’a permis d’avoir 200 abonnés en plus en une semaine pour 20 euros. Pas grand chose me direz vous, oui sauf que ces nouveaux abonnés sont des abonnés de qualité car ciblés et depuis, ils ont partagé mes publications et très vite j’ai gagné 100 abonnés de plus et cette fois gratuitement. Effet boule de neige.

Attention: vous verrez très vite que l’on vous proposera des services ou applis pour augmenter votre nombre d’abonnés moyennant finance bien sûr. Tentant quand on voit son nombre d’abonnés stagner mais réfléchissez bien.Ce genre de services gonflera vos comptes de manière totalement artificiel, soit en vous proposant de faux comptes, soit en vous apportant de vrais abonnés (cool) mais qui se désabonneront très vite. Pourquoi? Parce qu’ils se rendront compte que finalement vous ne correspondez pas à leurs attentes (aie, ça fait mal) ou parce que ces applis utilisent le système de follow/unfollow: ils vous inscrivent et dès que l’autre compte s’est inscrit à votre compte, il vous désinscrit aussitôt. Vous avez saisi la malhonnêteté de la méthode? Pas joli, joli tout ça. Beurk!

Comment utiliser les réseaux sociaux et pourquoi c’est indispensable

Lorsque j’ai commencé à blogger, j’avais un compte Facebook sur lequel je me rendais à peu près une fois par mois quand je n’avais vraiment rien d’autre à faire. Je connaissais vaguement Instagram mais j’en avais peur (peur de tomber seulement sur des photos de femmes parfaites au corps parfait avec des enfants parfaits) et j’utilisais Pinterest pour chercher des idées de recettes. Donc rien à voir avec mon blog sur la maternité! Pas facile de s’y retrouver au début. Voici mon bilan tout personnel.

Facebook

Certains vous diront que Facebook est vieillissant et moribond. Pour moi, ce réseau est ma 1ère source de lecteurs de mon blog. J’ai fait le test récemment. J’ai publié un article un soir à 21h et je n’ai publié que sur Facebook. Le lendemain matin à 7h, j’avais déjà 47 vues sur mon blog!

Que publier? Vos dernières publications bien sûr mais aussi partager des publications d’autres comptes Facebook. Petite astuce: publier quelque chose où les gens peuvent tagger d’autres personnes. Et hop, de nouveaux abonnés potentiels! Malin hein? Et n’oubliez pas de bien faire apparaitre le nom ou l’adresse de votre blog sur chaque publication, surtout s’il s’agit d’une citation.

Combien de fois? Je publie de 2 à 4 fois par jour.

Instagram

Le plus attractif car le plus simple et aussi le plus réactif. Dès que vous commencerez à publier, vous aurez plein de like et de nouveaux abonnés. C’est très flatteur mais un peu fake (oui désolée je parle le djeuns!). Les abonnés ne sont pas forcément de qualité (cf follow/unfollow). Il y a beaucoup de spams (des marques qui s’abonnent pour que vous achetiez leurs produits). Pour ma part, j’ai des abonnées fidèles dont certaines me suivent depuis le début et avec qui je communique régulièrement sur des sujets intéressants. Je préfère avoir moins d’abonnées, c’est mon choix.

Que publier? Instagram est un réseau social basé sur les photos. Mes photos ne sont pas jolies, pas instagrammables comme on dit mais les gens aiment ma sincérité et de plus, mon compte reflète mon blog donc c’est cohérent. Ce qui marche bien ce sont les stories. Quézaco? Vous les trouverez en haut de votre page sous forme d’un petit cercle et vous pourrez y publier des photos ou des vidéos de 10 secondes. Grâce à des applis (voir cet article de No Tuxedo pour connaitre les applis utiles pour Instagram), vous pourrez améliorer ces publis avec des stickers ou autres… Je les utilise de temps en temps mais pas évident d’avoir des choses à raconter à chaque fois!

Combien de fois? 1 à 2 fois pas jour. Au début, j’ai publié 2 fois par jour, tous les jours. Pas facile d’avoir 2 idées par jour! Mais j’ai pu obtenir une base d’abonnées de qualité comme je le disais. Maintenant je ne vais publier que lorsque j’aurai quelque chose à dire car j’ai remarqué que je n’avais pas beaucoup de clics vers mon blog. Je le garde comme vitrine.

Pinterest

Pas facile d’accès car il faut créer ses propres épingles. Personnellement j’utilise Canva et je prends mes photos libres de droit sur Unsplash (les mêmes que j’utilise pour mon blog). Beaucoup de bloggeuses disent que Pinterest est leur source de trafic n°1. Vous pourrez trouver dans l’article de l’excellentissime Blog By Yourself, ‘Gagner du trafic grâce à Pinterest’ , les raisons pour lesquelles Pinterest est l’outil indispensable et ce, selon pas mal de bloggeuses comme je le disais. Pinterest n’est pas vraiment un réseau social. C’est plus comme un tableau, un moteur de recherche mais par images. J’étais un peu sceptique mais je commence à voir des résultats avec 7 500 visiteurs sur ma page Pinterest par jour.

Que publier? Il va falloir faire de jolies publications (je dois me former encore un peu moi!) et attirer les lecteurs. Ce qui marche bien ce sont les listes du genre ‘Les 10 fruits préférés de bébé’. Succès garanti! D’ailleurs c’est un peu ennuyeux de voir toujours le même style de publications mais bon c’est le jeu ma pauvre Lucette!

Combien de fois? Pas la peine de publier tout le temps par contre il faut être présent un peu tous les jours pour reposter des épingles (environ 10 par jour). L’avantage, c’est que, une fois votre publication postée, si elle est re-épinglée, vous ne vous occupez de rien. Pas de promotion à faire! Je ne vous parlerai pas de Snapchat (je suis trop vieille) ni de Twitter (je préfère les vrais petits oiseaux).

Les règles communes à tous les réseaux sociaux

La régularité: surtout au début pour faire connaître votre blog, il va falloir se retrousser les manches et être présent un peu tous les jours pour publier mais surtout pour commenter les publis des autres et peut-être les partager sur votre compte. Après, promis, vous pourrez relâcher un peu! Parce que prendre du plaisir à écrire ses articles c’est bien mais être lue c’est encore mieux. Et si personne ne sait que vous avez écrit un article de la mort-qui-tue, ça ne sert à rien.

Intégrer des communautés: il existe des milliers de groupes Facebook de blogueurs selon les thèmes abordés. Vous pourrez les retrouver en faisant une simple recherche sur Google ou via un contact établi sur vos comptes. C’est sympa. On rencontre des gens partageant nos passions, on se fait connaître, on apprend des choses, on demande de l’aide et on crée des liens.

Organiser des concours: ce n’est pas une obligation. Il faut trouver un partenaire prêt à offrir des lots ou bien sortir de l’argent de votre poche. Je viens de finir mon premier concours avec un partenaire très intéressant et cohérent avec mon blog. Le bilan est mitigé. Je suis contente d’avoir pu offrir un lot sympa à mes abonnées mais cela ne m’a pas apporté des tonnes de nouvelles personnes… A voir!

S’inscrire sur Hellocoton: C’est le site tenu par Femme Actuelle qui répertorie les blogs. N’importe qui peut s’y inscrire et c’est gratuit. Autre bonne nouvelle, il n’y a rien à faire de particulier. Vous rentrez le flux RSS de votre blog et chaque nouvel article publié se retrouvera sur le site (retrouvez un guide complet ici). Le bonus: être repéré par les webmasters et se retrouver à la une en coup de cœur de la rédaction, ce qui m’est arrivé 3 fois jusqu’à présent (oui je sais, c’est la classe à Dallas). Cela vous aidera à vous faire connaître. Après, on reste exclusivement dans le monde assez fermé (même si bien sympa) de la blogosphère.

Avoir la chance d’être publié sur un autre blog ou ailleurs: vous pouvez essayer de faire publier un de vos articles dans des journaux ou magazines. C’est le cas par exemple du Huffington Post qui a une section blogs. J’ai eu la chance de voir 3 de mes articles être publiés. Je leur avais envoyé le 1er (vous pouvez leur envoyer à cette adresse temoignage@huffingtonpost.fr ). Vous imaginez bien que cela vous apportera une publicité efficace et en plus gratuite. Que demande le peuple (oui j’aime bien les expressions ringardes!!). Vous pouvez aussi demander à d’autres blogueuses de rédiger un article sur leur blog en tant qu’invité. Je ne l’ai pas encore fait mais si quelqu’un veut m’inviter après avoir lu cet article, je suis dispo!! #jegrattelamitié

Prendre un compte pro: sur tous les réseaux sociaux, vous pouvez changer votre compte en compte pro. C’est absolument gratuit et ne demande pas d’avoir des talents en informatique. Et grâce à cela, vous aurez accès à des données que l’on ne soupçonne pas en temps normal: vous voyez le nombre d’utilisateurs touchés par chaque publication (comme ça on voit ce qui marche ou pas), on voit le nombre d’intéractions et de clics. Sur Instagram, on voit même quand notre audience est connectée. Complet, hein? C’est utile, il faut le faire même si vous ne disséquez pas toutes les informations à chaque seconde.

Rester soi-même! Pour moi, c’est le conseil le plus important. Dans mon cas, ça serait nettement plus simple de faire un blog style ‘maman teste’ ou ‘éducation bienveillante et activités Montessori’. Ca cartonne, c’est beau, c’est à la mode. Oui sauf que c’est pas moi (euh, on est d’accord que j’aime mes enfants hein? Mais bon il m’arrive de crier- ouh, la vilaine!). Avant de publier mon article ‘Peut-on raconter son accouchement sans faire baisser le taux de natalité‘, je pensais que les gens n’allaient pas adhérer, même qu’ils allaient trouver cela ridicule. Résultat: coup de cœur Hellocoton et 1160 vues!!! Tous mes articles sont écrits avec honnêteté et sincérité. Parfois, ça part dans tous les sens, c’est toujours au second degré (sinon je mets mes enfants sur eBay) mais voilà, c’est moi: totalement imparfait mais vivant! Bien sûr, il faut penser à son audience de temps en temps et se mettre à leur place. Mais il ne faut pas vendre son âme au diable non plus.

En conclusion, je peux dire que oui écrire un blog c’est de l’investissement. Il faut avoir du temps pour écrire les articles et les promouvoir (promotion = 2x temps d’écriture). J’ai des moments de découragement quand un article qui me tient à cœur ne marche pas très bien ou lorsque mon nombre d’abonnés sur un réseau social diminue brusquement. Mais…. qu’est-ce que c’est bon!!! J’ai renoué avec ma passion de l’écriture, j’ai rencontré (même virtuellement) des personnes adorables et intéressantes. J’ai reçu des milliers (j’exagère à peine) de mots d’encouragement et de témoignages de mamans qui me disaient que ça leur faisait du bien de me lire. Bref, je suis devenue accro à la blogosphère.

Alors, si vous avez envie de vous lancer dans cette belle aventure, foncez! Si vous avez des questions vous pouvez me contacter à nanouimparfaite@outlook.fr

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.